Dernier voyage en date, le Mustang.

Du tibétain, Mun Tang signifiant plaine fertile, le Mustang ou Royaume de Lo est une région située dans le Nord-Est du Népal.
Autrefois indépendant, bien que très proche du Tibetpar la langue et la culture, il fait partie intégrante du territoire népalais depuis 1951. La capitale du royaume est le village de Lo Mantang. Le chef-lieu du district administratif de Mustang étant situé à Jomoson.

Mustang Népal

mustang map

Toutes les photos     Regarder la vidéo

Voyage rude s'il en est. La région est accessible en avion depuis Pokhara mais les interruptions de service sont régulières en raison des intempéries. L'accès par la route s'il est plus fiable, est beaucoup moins confortable car il faut pas moins de 10 à 11 heures pour couvrir les 200 Km entre Pokhara et Jomosom en 4x4. Pas ou très peu d'électricité, une seule route empruntée par de rares camions ou jeeps ralliant la capitale Lo-Manthang et des chemins où seuls des hommes à pied ou à cheval peuvent passer.

Lo Manthang, la capitale, ceinturée de remparts qui se dressent fièrement en plein désert d’altitude, est l’apogée d’un voyage d’exception où jamais deux étapes ne se ressemblent, avec en toile de fond permanente les sommets du Toit du Monde.

Le périple entre 3000 et 4000 mètres offre des paysages à couper le souffle. Un vaste ensemble de canyons, de gorges et de roches ciselées dont les couleurs oscillent entre les bruns, les ocres, les jaunes et les gris s'expose comme un époustouflant festival de formes et de couleurs. A la différence du reste du Népal, pays verdoyant de forêts, de collines boisées et de champs en terrasses, le Mustang n'est qu'un grand désert minéral. Mais quel désert ! Bien qu'elle soit désertique la région ne manque pas d'eau car beaucoup de cours d'eau descendent des sommets entre 6000 et 7000 m. Les villages sont donc construits à proximité de ces cours d'eau et représente la source de vie : douches irrigation, lessive, et même électricité. La rivière principale Kali Gandaki est un affluent majeur du Gange.

La population vit d'élevage, des cultures et du tourisme des courageux trekkeurs. Les petits hôtels rustiques vous servent une nourriture de bon aloi et je peux vous assurer que les légumes cultivés sur place sont bio de base. Pas de pesticides ou fongicides d'un coût bien trop élevé. Quand à l'engrais, vaches, chèvres, moutons et chevaux y pourvoient sans problème. La récupération des excréments animaux fait parti du quotidien.

Le mustang produit des pommes d'excellente qualité qui poussent à 2500 m d'altitude. Les villages sont plantés de peupliers dont les plus grosses branches sont élaguées. Ce bois très souple et de pousse rapide est utilisé pour les charpentes et les plancher des habitations. Au mois d'octobre, le jaunissement des feuilles est du plus bel effet sur les photos.

Tout au long des chemins, de nombreux chortens en pierre, terre ou briques, ainsi que des monastères ornés de rayures verticales noires, rouges, vertes, blanches et orangées sont autant de lieux de visite. L'habitat est fait de murs en pisé. Les ouvertures sont peintes de couleurs vives, les racines pour le feu sont stockés sur le bord des toits. Au coucher du soleil, les villages résonnent du son des cloches portées par les chèvres qui rentrent après une journée passée dans les rares pâturages environnants.

 

.

.